Vae Victis
Heya,

Bienvenue dans l'univers de Violent Vibes. (La partie RP du forum n'est accessible qu'aux membres inscrits mais des passages de rp's sont lisibles pour les invités (dans la catégorie "Autres - Rp's", ceci afin que vous puissiez vous faire une idée.)

Violent Vibes est un forum RPG Sci-fi & Urban Futuriste MATURE qui peut comporter des scènes explicites (Violence/Sexe/Vulgarité) et qui accueille des joueurs adultes capables de maintenir le niveau et la cohérence du jeu. Par conséquent, aucune personne âgée de moins de 18 ans IRL n'est admise.

Votre pseudo doit comporter un nom ET un prénom (qui sont en fait ceux de votre personnage.)

Vous certifiez être MAJEUR sitôt que vous finalisez votre inscription. (Le Staff décline toute responsabilité en cas de mensonge sur l'âge)

Lisez et signez le règlement avant d’entamer quoi que ce soit.

Bonne visite !



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
- Le forum est présentement fermé -

Partagez | 
 

 Les groupes

Aller en bas 
AuteurMessage
Secrétaire Général
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 03/01/2013
Age : 118

MessageSujet: Les groupes   Lun 7 Jan - 14:42

Précision :

Ne tenez pas compte de l'indication "fermée" dans la description des groupes, elle n'apparaît que pour éviter aux joueurs de devoir faire une demande manuelle. Pour rejoindre l'un des groupes proposés, il vous suffit d'indiquer son nom dans votre fiche de présentation et nous vous y ajouterons lors de votre validation.



ARISTOCRATES

• Les aristocrates sont issus de familles de technocrates, ce sont les véritables décideurs et possesseurs des firmes de Kertapolis. Il n’y a pas d’aristocratie oisive : la paresse et le non conformisme à l’idéal de « résultats » et de « dépassement des objectifs » est très mal vu. Ils sont les « visages » du pouvoir et leurs représentants auprès des instances pan-politiques d’autres cités-conglomérats. Ils ne se mêlent pas au tout venant de l’humanité. Du moins ne sont-ils pas censés. Mais leurs fonctions d’ambassadeurs ont requis une éducation plus libertaire que les technocrates. Si tout ne s’achetait pas déjà, ils trouveraient le prix de chaque chose, de chaque concept, de chaque amendement, de chaque âme. Les aristocrates ne quittent jamais les tours de la Haute, sauf lorsqu’ils sont en déplacement officiel. Il n’y a peut-être que les technocrates pour le croire. La clameur des bas-fonds rapporte que les premiers tournois clandestins de combats de mutants ont été organisés pour le plus grand divertissement d’un aristocrate.





TECHNOCRATES

•Les technocrates sont les fourmis bâtisseuses de Kertapolis, élevés dans le cocon intellectuel et scientifique de l’Empowering Zone, ou HighZone, dans le langage commun. Les technocrates ont un éthos de classe self-conscient dont les balbutiements commencèrent au temps de la Révolution des Nerds, il y a de cela bien longtemps. Leur QI est enhanced en comparaison aux citoyens de la Middle Belt, en ce qu’ils ont grandis dans un environnement intellectuellement sur-stimulé. Les questions d’éthique ou de justice ne les empêchent pas de dormir la nuit : la vision du monde qui leur fut inculquée diffère fortement de celle du reste de la citoyenneté planétaire. Ils se montrent redoutablement dociles aux pouvoirs en place : c’est le leur, après tout. Bien que tout soit fait pour leur bien-être et celui de leur productivité soutenue, il arrive que certains accusent des ruptures nerveuses ou des relâchements. Mais pour parer aux échecs et réguler (épurer) l’intelligentsia, tous ont droit au Spring break annuel : aucun compte ne leur est demandé, ils se rendent là où leur curiosité les guide et ceux qui ne reviennent pas ou voient leur convictions chamboulées choisissent souvent d’être démis de leur passe-droit en High Zone. Ils épousent alors des carrières diverses et variées qu’offre la Middle belt. Ou parfois pire.





CITOYENS

• Ils restent une classe favorisée per se et plus encore en comparaison aux plus démunis (démunis de droits) des bas-fonds. Les citoyens. De l’industriel aisé, au chirurgien spécialiste, en passant par le prof de littérature comparée, ce vestige du passé (L’éducation est bien évidemment entièrement privatisée et les établissements sont « parrainés » par les firmes et grandes entreprises), le Chef cuisiner, le technicien de surface, le patron de boite de nuit, de bar, de boite à Q, etc. C’est également parmi les citoyens dits « normaux » que l’on trouvera le plus de « connectés », ceux qui ont abandonnés l’espace commun pour ne vivre plus que dans l’hyperweb et mener leur aventures en RPG de masse, engoncés dans leurs combinaison immersive.





MILICIENS

• Les forces de sécurité se sont unies dans la Milice pour la protection du citoyen. C’est ce qui, depuis un demi-siècle, était clamé haut et fort. Les agents de sécurité privés existent fort heureusement encore. Ils sont tous issus de boites sous-traitantes du conglomérat dont les capitaux financent la milice. Celle-ci étant intégralement arrosée par le conglomérat Pantocracy. Se distingue des forces armées de l’Alliance Interpolis de Neo-Shinjuku, Kertapolis et Continental Brazilia (appelée le Triumvira West). Chaque milicien reçoit à son intégration au sein de la Milice une arme unique et faite sur mesure. L'arme est à reconnaissance ADN et ne peut être utilisée que par son propriétaire légitime. Evidemment, certains voleurs ne reculent devant rien et il est déjà arrivé qu'un audacieux parvienne à s'emparer de l'une de ces armes spéciales. Celui-là a vu son bras exploser dès qu'il a voulu tirer. Il est désormais de notoriété publique que l'armement des miliciens n'est pas de celui qu'on peut s'approprier.

La Milice Médicale est bien entendu toujours en service bien que son blaze se soit fait très discret, ce sont eux qui d’opèrent les rafles en RedZone, tous les cinq ans. Mais il arrive que des descentes spéciales leurs soient commandées.
Il n’y a pas de Milicien stupide, il n’y a que fury des hors la loi à tanner et les premiers ont toute la force et la panoplie requise pour calmer les seconds. La milice ne saurait allez trop loin pour protéger le juste citoyen. Il ne fait pas bon avoir une conscience trop humanitaire lorsque l’on porte les galons.

Militia BioMech

Jusqu’à présent et depuis quelques années, parmi les unités de la milice, certains miliciens présentent des modifications notables au niveau de l'apparence. Un regard trop perçant, une plaque d’épiderme très lisse, une rainure que l’épiderme synthétique n’est pas encore venue combler, sont autant de signes trahissant les greffes apportées, que ce soit suite à une série de blessures, la perte d'un membre ou encore un souci d'efficacité. Les cyborg ne sont pas un phénomène courant et il ne s’agit là que d’enhancement partiel.
Les Biomecha ops sont un escadron autonome réintroduit au sein de la Milice en 2209. Ses membres ont été réaffectés après un long temps de convalescence, d’adaptation et d’entrainement. D’une douzaine au départ, ils sont maintenant une cinquantaine et sous le commandement de de Gillian Anders. Le programme de recherches et de développement débutait une quinzaine d’années plus tôt dans le cadre d’un consortium Pantocracy/Enklimacy.

Les premiers patients résidaient au troisième sous-sol de L’Enklimacy et furent ensuite redirigés au QG de la Milice, aile Milice Médicale là où des installations adéquates furent mises en place. Ils restent toutefois à part et par chambrées de deux avec des équipements particuliers. Les psys conseillaient de les garder groupés afin qu’ils se soutiennent et puissent parler librement de leurs sentiments d’étrangeté. Toutefois, les cons sont partout et la proximité ne fait qu’exacerber les antagonismes.
Le biomechas reçoivent un traitement à très long terme pour que les éléments biocyber restent en symbiose avec l’organisme ; le traitement est additionné d’un régulateur d’humeur sans que cela ne puisse changer l’impression de corps étranger. Tout dépend aussi de l’enhancement en question. Les check-up complets à l’Enklimacy sont tri-hebdo et quotidiens dans les quartiers aménagés spécialement pour eux dans l’aile de la milice médicale.

L’escadron est souvent dépêché en redzone (par petite unité de 3 à 5 miliciens) pour régler des problèmes de sécurité publique lorsque la vétusté des installations de RZ menace de sauter. Les membres de cette unité spéciale peuvent être dispatchés et affecté sporadiquement pour une mission avec unité normale, le plus souvent en RedZone aux côtés de la Médicale.
Le programmes était top secret mais peut-importent les précautions prises, l’aménagement de leur quartiers « à part », le retour de ces personnes disparues du service plusieurs années ou de très longs mois ne passent pas inaperçues. Les autres les surnomment « l’unité d’Elite » lorsqu’ils sont polis. Mais le secret ne pouvait se tenir bien longtemps sous l’œil scrutateur des miliciens. Inévitablement l’un ou l’une d’eux manqua de discrétion ou fut piégé car le surnom officieux qui leur était donné ressemblait plus à « Toaster » qu’autre chose.




FURYOS

• Les Bas-fonds possèdent leur propre vivier grouillant de personnages bien particuliers. Si la vie est plus dure que partout ailleurs, l’enfer sur Terre abrite ce qui se fait de mieux en matière de dégénérés. Qu’ils soient criminels en fuite ou bien simplement défavorisés dès le départ en étant né au mauvais endroit, les Furyos ne sont pas ce qu’on pourrait appeler des gens fréquentables.

Tueurs pro ou amateurs, drogués d’un soir ou convertis, caïds en tout genre et autres êtres aussi peu recommandables, les seuls solitaires qui ne prennent pas parti dans les guerres de territoires qui animent tout ce beau monde ont intérêt à assurer leur position dès leur arrivée. Le pouvoir va et vient comme une pute qui passe de mains en mains. Rien n’est jamais acquis, tout est à perdre, tout est à prendre mais prudence, le moindre faux-pas peut rapidement signer la dégringolade et qui touche le sol ne se relève pas.




SERFS

• La prison n’existe plus telle quelle mais est à Kertapolis un centre de réinsertion citoyenne qui forme le délinquant au service citoyen qu’il effectuera chez un technocrate ou un citoyen pour une certaine durée. Le tuteur à les pleins pouvoirs sur le serf, notamment au travers d’un collier très efficace, mais ne peut officiellement maltraiter ni tuer le pénitent. Les services sociaux du BSCR analysent les données transmises à partir du collier et interviennent pour un check-up si nécessaire. Tous les « criminels » ne peuvent prétendre à effectuer un service citoyen en lieu et place d’une peine et le programme de Solidarité pour la Santé des Générations du Futur est enterré depuis une cinquantaine d’années. En Empowering Zone, les serfs seront essentiellement des délinquants financiers, contrebandiers et tout les malfrats en costards imaginables. (Voir le topic consacré au Servage domestique et à l'esclavagisme officieux).




SLAVES

• Les plus mal lotis dans ce monde où les pouvoirs et les places sont parfaitement assignés et définis sont sûrement les slaves. Mutants ayant développé une capacité hors norme, condamnés ou encore physiques trop parfaits pour être ignorés, les slaves sont enlevés à leur milieu d’origine (les bas-fonds, nul enlèvement ne saurait être perpétré sur la personne d’un citoyen sans attirer les soupçons) dépossédés de leurs droits tout comme les serfs, mais leurs tourments ne s’arrêtent pas là.

Pas d’espoir de réinsertion dans leur cas, juste l’assurance de vivre tant qu’ils sont bons à amuser et contenter qui les achètera. Les slaves n’ont rien de populaire, la discrétion est de mise lorsque l’existence de cette catégorie est citée. Les murs ont des oreilles et moins ils en apprennent, mieux c’est. Vendus à prix d’or lors de réunion bien spécifiques ou chaque singularité jugée intéressante est mise en avant, nombreux sont les tout-puissants qui sont prêts à verser une somme astronomique pour pouvoir posséder pareil esclave sur lequel aucune restriction ne sera posée. Les slaves se retrouveront bien évidemment le plus souvent chez de riches technocrates ou chez les aristocrates.

Revenir en haut Aller en bas
 
Les groupes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Top 10 de vos groupes préférés !
» Les Groupes de Luttes à mains nues
» groupes et races
» C || Rôles dans les groupes
» LES GROUPES.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vae Victis :: • Accueil • :: • Nouveaux arrivants • :: Description des groupes-
Sauter vers: