Vae Victis
Heya,

Bienvenue dans l'univers de Violent Vibes. (La partie RP du forum n'est accessible qu'aux membres inscrits mais des passages de rp's sont lisibles pour les invités (dans la catégorie "Autres - Rp's", ceci afin que vous puissiez vous faire une idée.)

Violent Vibes est un forum RPG Sci-fi & Urban Futuriste MATURE qui peut comporter des scènes explicites (Violence/Sexe/Vulgarité) et qui accueille des joueurs adultes capables de maintenir le niveau et la cohérence du jeu. Par conséquent, aucune personne âgée de moins de 18 ans IRL n'est admise.

Votre pseudo doit comporter un nom ET un prénom (qui sont en fait ceux de votre personnage.)

Vous certifiez être MAJEUR sitôt que vous finalisez votre inscription. (Le Staff décline toute responsabilité en cas de mensonge sur l'âge)

Lisez et signez le règlement avant d’entamer quoi que ce soit.

Bonne visite !



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
- Le forum est présentement fermé -

Partagez | 
 

 Dans la peau de....

Aller en bas 
AuteurMessage
Secrétaire Général
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 03/01/2013
Age : 118

MessageSujet: Dans la peau de....   Jeu 9 Mai - 17:59

Personnage libre
Personnage réservé
Personnage pris


Oksana Govorestski

• Âge : 27
• Nature (race) : Humaine
• Poids : 47
• Taille : 1.60
• Famille : dynastie Govorestski
• Situation : Nièce de Lord Pietr Vasilevich Govorestski, CEO de la Stealth S. Corp.
• Préférence sexuelle :
• Emploi : Senior consultant - Financial Intelligence
• Groupe : Aristocrate
• Liens : Youri Nikonov, la dynastie familiale, l’aristocratie de Kertapolis
• Particularités : L’art de passer pour un joli bibelot.
Résumé
Oksana est belle. Magnifique même, un ravissement pour les vieux doyens de la dynastie immigrée et une motivation pour ses jeunes loups. Si Youri pouvait l’épouser, il accèderait à l’aristocratie. Mais certainement l’oncle Govoretski la destine-t-il à un tout autre parti. La femelle aristocrate a valeur contractuelle. Mais si la belle trompe son monde, l’oncle n’est pas dupe et sait bien que les requins ne font pas des agneaux. Elevée au Aimhighest et perfectionnée sous l’égide de la puissante Stealth Security Corp, si Oksana n’est pas un ingénieur fou, elle n’est pas en reste en terme de furtivité : spécialisée en Optimisation comptable systémique, elle subtilise l’argent en véritable prestidigitatrice et sous le nez de tonton. Tout la portait au poste de CFO, lui manquait juste une bite pour le traditionnel Board of governors et c’est un peu sa manière à elle de les enculer. La reconnaissance n’est pas sa motivation, la curiosité la pousse à fouiner jusqu’aux stations orbitales et à suivre de près l’évolution de la firme exilée, Galaxian & Thalès, rejoignant sur ce point-là, les inquiétudes des Lords Vangelis et Carlisle. Continuera-t-elle à couillonner sa propre famille ou s'intéressera-t-elle de plus près aux véritables ennemis ? Tous autant qu'ils soient, les aristos et technocrates du Big Five semblent refuser de lever le nez de leur haute tour respective et dévier leur regard de la redzone enflammée pour mirer vers l'espace où tout semble maintenant se jouer.


Trent Kennedy

• Âge : 24
• Nature (race) : Mutant
• Poids : 80
• Taille : 1.85
• Famille : No clue
• Situation : in deep shit (En service de réinsertion citoyenne)
• Préférence sexuelle : Out of his league
• Emploi : Domestique & sécurité
• Groupe : Serf
• Liens : Ceux qu’on lui autorise
• Particularités : Mutant qui s’ignore
Résumé
C’était un ‘tit délit comme un autre, rien de graaaave et surement pas d’quoi se faire coffrer. Seulement, faut croire qu’il a dû taper dans l’œil de la mauvaise personne. Enfin de son point de vue et pour l’instant. Trent est né en Redzone et s’est fait rafflé lorsqu’il était gamin. Apparemment, y’a eu une anomalie ou une erreur quelque part, parce que lorsque les médics ont revérifié son génome, il ne restait plus de trace de la mutation décelée. C’est très rare, ça arrive. Un peu comme les mutanitaires dans la milice. Aussi, écopa-t-il d’une ID chip, un nom, un numéro et une place dans la banque de données du citoyen universel. Il a donc grandit en Middle Belt dans un centre social, a fait quelques années de high cursus mais n’a pas gradué. Manger à sa faim, ça suffit pas forcément quand tout autour de soi brûlent les flammes d’un consumérisme endiablé. Alors il travailla très tôt, trouvant aisément des milieux familiers, des gars qui puaient le redzonard, l’attrait des origines comme qui dirait. Dealer, c’est encore ce qui rapportait le plus, et le plus vite. Ça marchait tellement bien qu’à 24 balais il y était encore. Il était baron à son niveau. Seulement, les stups au BSCR ne chôment pas et le jour du coffrage est venu. 3 mois de formation et humiliations en tout genre au BSCR, histoire de s’habituer au collier et Ô surprise, Trent fut envoyé… En Empowering Zone. L’endroit que même pas t’imagines y mettre le pied un jour dans ta vie. Serf flambant neuf et empli de mauvaise foi, voici le baron au service d’une technocrate [MP un modo, il vous dirigera vers un joueur/euse selon vos préférences] qu’il ne va pas tarder à rencontrer et à laquelle il devra obéir au collier et au control remote. Faut-il espérer que sa tutrice n’utilisera pas trop le taser intégré, car si les coups de jus du BSCR n’ont pas suffi, il n’en manque que très peu pour réveiller en Trent le pouvoir dormant qui se révèlera autrement plus dérangeant pour lui que sa situation de serf.



Triss

• Âge : 32
• Nature (race) : Humaine
• Poids : 59
• Taille : 1.72
• Famille : The Pack
• Situation : Bien intégrée dans le gang, femme de confiance du boss
• Préférence sex : « D’ya still find me sexy with dat riffle in ur ass ? »
• Emploi : Spécialisée dans la réfection des vieilles armes à feu du XXIIème
• Groupe : Furyos
• Liens : Son gang +les Irons (dettes) + passeurs du No Man’s Land.
• Particularités :
Résumé
Triss est redzonarde de naissance, comme sa mère, la mère de sa mère et s’il lui était donné de remonter plus haut, se découvrirait-elle des origines panaméennes. Son père à quinze ans de plus qu’elle et Triss ne le connait pas. [peut faire l’objet d’un prédef] Celui-là est originaire du Panama, ancien paradis fiscal actuellement occupé par les trafiquants de drogues dites « naturelles » et les marchands d’armes du No Man’s Land. This will get tricky. Triss, Tricha est restée chez les Irons une dizaine d’années et c’est eux qui lui apprirent la plupart de ce qu’elle sait, lire, compter et ce qui par-dessus tout, lui permit de disséquer, comprendre, réparer et customiser les vieilles armes – sans technologie nucléaire ou quantique. Arrivée à l’âge de « transmuer », Triss refusa de se faire greffer ni implanter quoi que ce soit dans le corps, ne serait-ce qu’une bite de passage et emporta ingratement son savoir glané au fils des années. A 27 balais, c’est vers le Pack qu’elle se tourna, cette bande de gamins barrés qui mettait à feu et sang les secteurs F et environnants. Valuable, elle n’eut pas à décliner longtemps son CV. Le Pack dealait avec les armes de pointes provenant directement de Middle Belt, alors elle se désigna pour chopper des marchés dans lesquels le gang n’avait pas encore de relations privilégiée, le faisant dorénavant marcher sur les plates-bandes des Rages Riders et des Oscura.

Storm

• Âge : 26
• Nature (race) : Mutante
• Poids : 52
• Taille : 1.65
• Famille : Rage Riders MC
• Situation : seconde de Neoxy Uta
• Préférence sexuelle : “My baby, my Princess… my everything” dit-elle à sa moto.
• Emploi : 2ème sergent des armes
• Groupe : Furyos
• Liens : RR MC / Courtiers et fabricants d’armes No Man’s Land
• Particularités : Hystérésique
Résumé
Personne n’a jamais vu Storm démonter de sa bécane. Sans attaches même en pleine séance de looping en gravity mode, la rideuse reste en selle et pour cause, une mutation qu’elle contrôle peu ou prou depuis son adolescence. Dépend de son état nerveux. Aussi, à défaut d’être un dick magnet, est-elle un magnet tout court. Mais avant d’en arriver à une telle maitrise, du moins sur ses objets du quotidien, Storm au nom éponyme à longtemps fait péter les circuits environnants. Problème relationnel conséquent, sous le coup de l’excitation, c’est un orage magnétique intérieur et extérieur qui s’ourdit, et l’amant est éconduit pour son bien propre (sauf à vouloir passer sa queue aux micro-ondes.) Storm est distante et parle peu. Il est inutile de lui répéter deux fois un ordre. D’une intelligence vive elle porte une attention extrême à son entourage, vivant ou matériel, analysant et anticipant les interactions non voulues ou non contrôlées qui risqueraient de se déclencher sous son passage. D’un simple toucher, elle peut désorganiser la matière et déclencher divers phénomènes calorifères. Heureusement, assez tôt, s’est-elle dotée d’un dispositif porté en médaillon fermé et aux propriétés antiferromagnétiques. Simple soupape de sécurité en cas de pétage de plomb, bricolée par les Irons. La Pantocracy recherche avidement les porteurs du gène activé dont elle est dotée, aussi doit-elle se tenir bien planquée lors des rifles ou des passages de la Milice Médicale. Ça elle n’en sait rien, mais sa rareté ne fait pas mystère.


Eden Vangelis

• Âge : 23 ans
• Nature (race) : Mutant
• Poids : 70 kg
• Taille : 1,78
• Famille : Une mère qui vit en RZ
• Situation : Slave de Lylian Vangelis
• Préférence sexuelle : Celles qu'on lui imposent
• Emploi : /
• Groupe : Slaves
• Liens : Esclave de Lylian Vangelis
• Particularités :
Résumé
La fiche est déjà crée, l'histoire et les particularités sont à développer. Merci de contacter Sidney Hollow si le personnage vous intéresse. Eden naquit dans la fange des bas-fonds, comme tant d’autres et mena jusqu’à l’âge de dix ans une existence presque normale, comme tant d’autres également. Sa mère était une prostituée qui envoyait ses enfants rabattre pour elle, estimant que le fait de sortir elle-même était trop risqué depuis que leur père s’était fait tuer dans un règlement de compte entre deux bandes rivales et Eden n’échappa pas à la règle. Dès qu’il fut capable de former des phrases, elle l’envoya avec ses deux frères ainés chercher les clients. Cette femme ne se souciait de sa progéniture que lorsque celle-ci se révélait efficace dans sa chasse et que les soirées étaient clôturées par quelques cris puis un froissement de billets. Il n’était pas heureux, mais était trop jeune pour savoir qu’autre chose était possible. Il n’eut jamais l’occasion de l’apprendre d’ailleurs, car très tôt le Destin si on peut appeler ainsi la folie des hommes, se joua de lui et l’entraîna dans ses caprices. C’est à l’âge de dix ans que sa mutation se manifesta. Il ne s’en rendit pas compte, mais sa mère si, et cette dernière observa l’évolution de son petit dernier d’un œil de plus en plus avide. Le jeune garçon embellissait de jour en jour et sa beauté angélique trop voyante tranchait radicalement avec la faune des bas-fonds. La blancheur pure de sa chevelure s’opposant à sa peau halée et le vert intense de ses prunelles félines, l’ourlet parfait de ses lèvres et la vivacité naturelle de ses mouvements, autant de détails qui formaient un tout plutôt extraordinaire. Il possédait une ouïe hyper sensible et était capable d’entendre le murmure étouffé des conversations ayant lieux dans les maisons voisines de la sienne sans faire le moindre effort. Il perdit sa dernière chance, aussi mince soit-elle de ne pas basculer dans le filet qui l’enserrait lorsqu’il fit part de cette étrange capacité à sa mère. Celle-ci n’attendit pas un instant de plus pour vendre son fils, jugeant que pareil talent ajouté à la beauté candide de son petit dernier trouverait rapidement un acquéreur qui ne lésinerait pas sur le paiement. Elle ne se trompa pas. Trois jours après l’aveu d’Eden à sa mère, un homme se présenta chez eux à la nuit tombée. Le jeune garçon ouvrit lui-même après un sourire mielleux de la présence maternelle et accueillit l’étranger avec un regard écarquillé. L’homme, sans faire vraiment peur, lui rappelait les descriptions exagérées des rafleurs et son visage était caché dans l’ombre d’une casquette baissée. Il recula lentement, laissant l’homme entrer, puis s’écarta avant de regagner sa chambre sur un nouveau signe de sa mère. Son cœur battait vite, trop vite, comme si quelque chose en lui pressentait ce qui était sur le point de se passer. Il tendit l’oreille malgré lui et ne rata pas un seul des mots échangés. Son visage passa de la simple surprise à l’horreur lorsqu’il comprit qu’il allait devoir partir et suivre cet homme, quitter son foyer qui n’en avait certes que le nom mais qui était tout de même le seul endroit qu’il connaissait. Les battements de son cœur s’amplifièrent alors que la panique chassait doucement la moindre once de doute restante et il se prostra sur son lit en sanglotant alors que ses lèvres répétaient la même litanie sans qu’aucun son ne franchisse sa gorge : « Pourquoi, pourquoi, pourquoi, pourquoi… ? »
Lorsqu’il eut enfin la réponse, bien des années plus tard, son esprit était déjà trop endommagé pour qu’il puisse la comprendre.


Val Rogue

• Âge : 60
• Nature (race) : Mutant
• Poids : 92
• Taille : 1.88
• Famille :
• Situation : Recherché par la MM (depuis 30 ans…)
• Préférence sexuelle : Viagra
• Emploi : Brouilleur (faculté psi)/ Gardien du Refuge X- Locus
• Groupe : Furyos
• Liens : Connait énormément de chef de gangs et d'influent dans tous les secteurs de la RZ
• Particularités : Ses gènes mutants retirent dix ans à son apparence
Résumé
X-Locus : C’est un refuge pour mutants, qui à leur image mute souvent. Surtout pour ne pas se faire cueillir par la Milice Médicale. Beaucoup de jeunes sont perdus lorsque la puberté – et plus tard encore – leur révèle des facultés qu’ils ne savent parfois pas gérer. Val est un brouilleur et interfère avec la psychée comme un anxiolytique puissant le ferait. Rien de tel pour calmer les bêtes enragées. Cobaye porteur de gêne psi activé, il sut gruger les men in white, il y a de cela 45 ans, lorsque l’identification et le traçage du gène chimère n’était pas aussi efficace. Il s’échappa mais avait déjà porté contribution (engrossé sa femelle) au projet de Lucian Valrogh. Lui n’était pas destiné à être « relâché » et tracé. Mais contre mauvaise fortune bon cœur, il fut donc poursuivit et activement recherché, sans succès. Il se garda d’engendrer. Lorsque le nouveau visage de la Pantocracy fut révélé, il sut tout de suite de qui le mutant descendait. En ce qui concerne ses motivations, elles consistent essentiellement à découvrir les jeunes mutants de RZ pour les aider et, éventuellement, mettre la main sur ses relatifs relâchés dans la nature (frères-sœurs/nièces).


Beast

• Âge : 25 ans
• Nature (race) : Mutant
• Poids : 85 kg
• Taille : 1,83
• Famille :
• Situation : Instable
• Préférence sexuelle : Bestiales
• Emploi : Combattant de Deathblow
• Groupe : Furyos
• Liens : Mutants combattants, parieurs artisto ou technocrates planqués,organisateurs, tout ce qui tourne autour de l'arène.
• Particularités :
Résumé
Sa mère avait pourtant l'air d'être tout ce qu'il y a de plus humain. Tout comme elle lui avait toujours assuré son absence de relation avec des mutants. Qu'elle se soit faite avoir par le beau phénotype d'un OGM ignorant l'existence des gènes dormants qu'il portait en lui ou qu'elle lui ait menti et qu'elle appartienne elle-même à l'espèce, le résultat était là.

Des yeux gris vert aux pupilles verticales dans l’obscurité, des oreilles pointues très sensibles aux ultras sons (c’est ainsi qu’il a sauvé la vie de ses potes en entendant le sifflement d’une bombe magnétique peu avant son explosion) et un mètre quatre-vingt-cinq massif et tout en muscles. Beast est large de carrure mais les adversaires qui conjecturent sur sa lenteur mordent la poussière de l’arène. Enfin, mordent leurs viscères dans la poussière de l’arène. Ses ongles sont cornés et durs : quelques fighters l’ayant rencontré en « match amical » portent sa marque sur leur gueule ou leur corps.

Beast ne doit pas son sobriquet qu'à une apparence impressionnante. Bestial, il l'est depuis le cervelet reptilien jusqu'au néocortex et ça n'est pas en Redzone que quiconque s'en étonnerait. Mais une vie de combattant de Deathblow est une vie très courte et les risques de voir venir un adversaire plus jeune et mieux loti en matière de parieurs se rapprochent inexorablement. Tôt ou tard un riche gambler voudra la peau de la bête.


Dylan Valrogh

• Âge : 20
• Nature (race) : Mutant
• Poids : 77
• Taille : 186
• Famille : Pantocracy
• Situation : Challenger
• Préférence sexuelle : n’en sait rien.
• Emploi : assistant personnel de l’actuelle Chief financial Officier, Julianna Cohen-Langlois [PNJ]
• Groupe : Technocrate
• Liens : Dynastie Valrogh
• Particularités : Clone venant juste d’apprendre sa nature.
Résumé
[Fiche perso créée - certains détails à developper ; MP Yiéran Valrogh] Dylan a reçu l’instruction d’un technocrate de compet’, spécialisé dans la gestion des affaires financières. Resté à l’ombre de la Pantocracy pendant toute son enfance et son adolescence, il fut la coqueluche des labos par sa nature douce et aimante et il est difficile de croire que cette perle est le « petit frère » de l’actuel CEO ingérable de la Pantocraty. Lorsque celui-ci fût révélé au monde politique et scientifique comme figure de proue de la firme, suivi de peu par le tempérament aussi redoutable qu’incontrôlable le caractérisant, il fut impossible de le retirer de la circulation sans entrainer de très grands soupçons, car le mutant entretenait déjà une trop grande influence dans la technocratie de l’ultrapolis. Le board de direction de la grande firme mise maintenant sur le jeune Dylan, dans l’espoir que sa bonne et double nature agisse de manière bénéfique sur son ainé, sachant que ce dernier est très susceptible et sensible sur la question de ses possibles et inconnus congénères lazaréens. Et en dernier recours, peut être même le remplacer une fois que le jeune challenger aurait conquis tous les esprits ? Mais ont-ils pensé une seule seconde à ce que pourrait ressentir Dylan en apprenant qu’il est un « clone » ? Peut-être que sa manie grandissante de scarification avait été le "symptôme" d'un savoir tacite ? Après tout, il porte le gène de Lazare et cicatrise vite. Justement, sauf leur génotype, tout semble les séparer.


Heine Vargaas

• Âge : 29
• Nature (race) : Humain
• Groupe : Citoyen
• Famille : Père Fleet Admiral dans l’armée du Triumvirat
• Taille : 1.88
• Poids : 85
• Liens :
• Situation :
• Emploi : Parrain-formateur au BSCR
• Orientation sexuelle :
• Particularités :
Résumé
Heine n’a jamais vraiment connu les joies de l’hyperweb et du RPG ni perdu de temps à glander avec ses potes de l’une des trois universités privées de Kertapolis. Non, Heine a toujours filé droit et ses réussites n’ont jamais été suffisantes pour son père, Fleet Admiral dans la Spatiale au Triumvirat, qu’il ne voyait d’ailleurs que quelques fois par an et encore. Depuis la mort de sa mère, fauchée en Middle Belt il y a quatorze ans de cela par un RedZonien. Son père le blâma : c’était pour Heine que sa mère était restée en Middle Belt malgré la carrière fulgurante de son mari. Il apprit que le type était un morveux de son âge et qu’il avait pu être pour cela « réinséré » en effectuant son servage sous le nom de « Renfold ». Heine ne jurerait alors plus que par le collier. Redresser la fange et non pas tuer. Il sut canaliser la haine viscérale qui le hanta de nombreuses années en croyant à la rédemption des criminels : lorsque le mal se tordait à terre en vomissant ses tripes suffisamment longtemps, il n’était plus le mal. Il ne restait qu’un nouvel homme à bâtir. L’Admiral Vargaas renia son fils qui choisit d’épouser une si basse carrière au sein du Bureau du Service Citoyen pour la Réinsertion. Heine est une bombe dont la minuterie est sans cesse retardée. Cinq ans passé en tant que formateur actif au BSCR auront-ils suffit à désamorcer sa haine ou cherche-t-il toujours la catharsis dans la véritable confrontation avec le meurtrier « réinséré » dont il n’a pu garder trace ?


Lylian Vangelis

• Âge : 30 ans
• Nature (race) : Humain
• Poids : 78 kg
• Taille : 1,85
• Famille :
• Situation : Mondain
• Préférence sexuelle : Peu importe tant qu'il a le contrôle.
• Emploi : CFO de l’Enklimacy Corp
• Groupe : Aristocrates
• Liens : Autres aristocrates, relation d'affaires/politique avec la Maison Mère de Kertapolis, maître d'Eden.
• Particularités :
Résumé
Lylian est né dans la Haute, y a grandi et y évolue en tant que Chief Finacial Officier de l’Enklimacy Corp. Il est un cybernéticien de métier mais est passé du côté des opérations financières dès qu’il eut assez longuement prouvé ses capacités techniques. A 21 ans, il convainquit la Maison Mère de Kertapolis de céder à l’Enklimacy le renouvellement complet du système de colliers du BSCR et réalisa un consortium avec la firme informatique réseau WolrdNxT pour la réfection entière du système de gestion à distance des colliers.
Non seulement Lylian possède le génie technologique de sa Caste mais fait également preuve d’un redoutable sens des affaires. Il est l’un des seuls hommes que Yiéran Valrogh respecte dans la mesure où celui-ci n’a jamais pu le manipuler. Peut-être est-ce également parce qu’ils se connaissent depuis le Cour Supérieur ?


Ozyris Falcon

• Âge : 32
• Nature (race) : Mutant
• Poids : 85
• Taille : 1,90
• Famille : Une soeur avec laquelle il bosse régulièrement
• Situation : Chasseur de "trésors"
• Préférence sexuelle : Tout ce qui résiste un peu
• Emploi : Hunter
• Groupe : Furyo
• Liens : Des connaissances dans toute la Rz et aussi quelques contacts en MB, sans compter ses employeurs en EZ.
• Particularités :
Résumé
De lointains ancêtres parmi les amérindiens ont sûrement contribué à conserver le côté mystique d'Ozyris. Quand le hunter n'est pas en chasse, il passe son temps dans la chambre d'un motel délabré, endroit qui lui sert à la fois de "planque" et de point de rendez-vous pour ses contacts. Ne le rencontre pas qui veut car en plusieurs années de service irréprochable, Oz est devenu exigeant et n'accepte plus que les contrats qui lui rapportent de quoi vivre à l'aise tout en lui permettant de s'acheter régulièrement de nouveaux joujoux. Les autres mutants l'appellent "le traître" entre eux car Oz se sert de ses capacités pour repérer ses congénères et les traquer sans leur laisser la moindre chance de lui échapper. C'est d'ailleurs en ça que consiste son boulot : repérer puis capturer les mutants montrant une particularité intéressante et échangeable contre une somme d'argent. D'une fiabilité à toute épreuve, rien ne garantit toutefois l'état des marchandises qu'il livre étant donné que l'oiseau de proie montre souvent un côté joueur bien proche du sadisme pur. Sa carrure impressionnante et sa renommée dans les bas-fonds suffisent en général à décourager quiconque de lui chercher des noises. Oz ne fait confiance à personne, mis à part à sa jeune soeur, Eurydice. Cette dernière est devenue dresseuse et il leur arrive souvent de travailler de concert, Ozyris envoyant les mutants capturés à sa frangine pour qu'elle se charge de les rendre dociles.


Rainbow Shade

• Âge : 28 ans
• Nature (race) : Humaine
• Poids : 52 kg
• Taille : 1,62
• Famille : Vit seule avec sa mère atteinte du Fléau
• Situation : Galérienne mais sous protection du gang des HackZ dont elle fait partie.
• Préférence sexuelle : N'importe
• Emploi : Hackeuze
• Groupe : Furyos
• Liens : Aucun
• Particularités :
Résumé
Rainbow. Drôle de nom pour une jeune femme, mais en RZ, leur existence est tellement pénible que sa mère eut l'espoir fugace d'apporter un peu de couleurs dans la vie de sa fille. Un moyen comme un autre de repousser un peu les difficultés du quotidien. Rain montra très tôt une intelligence d'une vivacité extraordinaire et c'est tout naturellement que son intérêt pour tout ce qui n'est pas accessible la guida jusqu'au cyberspace. Elle se découvrit un talent particulier pour tout ce qui touchait au vol de données et se fit connaître grâce à sa facilité à passer outre toute sorte de protection. Sa notoriété grandit, s'étendit et finit par dépasser le virtuel. Le chef d'un gang connu dans la RZ pour ce genre d'activité la contacta et c'est ainsi qu'elle trouva sa place en même temps qu'un moyen d'assurer sa subsistance. Sa mère tomba malade et s'ajouta à la nécessité de manger celle d'acheter toute une panoplie de médicaments visant à repousser l'inéluctable.


Aliss Wade

• Âge : 26 ans
• Nature (race) : Humaine
• Poids : 47kg
• Taille : 1,60
• Famille : Ses parents tiennent un commerce en Middle Belt, elle n'a plus de nouvelles d'eux, juste une petite aide financière
• Situation : Stable
• Préférence sexuelle : Hetero
• Emploi : Mecano
• Groupe : Furyos
• Liens : Aucun
• Particularités :
Résumé
Aliss n'est pas née en RZ, mais en MB, où ses parents sont les heureux propriétaires d'un petit commerce qui tourne bien. Ce qui détourna la jeune femme de la voie toute tracée qui s'offrait à elle est son amour inconditionnel pour les véhicules de toute sorte. C'est cette passion qui la mena en RZ où elle parvint, avec beaucoup de chance, à se faire une petite place. Elle possède maintenant son propre garage dans un bâtiment à moitié détruit mais son savoir-faire pallie sans mal au côté peu engageant de son installation. Elle passe ses journées à bricoler les joujoux qu'on lui amène. Histoire à développer.


Jess "Major" Turner

• Âge : 25
• Nature (race) : humaine
• Poids : 56
• Taille : 1.63
• Famille : un grand frère
• Situation :
• Préférence sexuelle : bi
• Emploi : Milicienne à la MM
• Groupe : Milicien
• Liens : Milice/Redzone et praticiens redzonards
• Particularités :
Résumé
Jess est issue d’une famille de la MB et s’était originairement dirigée vers la médecine et la génétique. Elle bossait dur mais l’environnement familial était complètement impropre à la concentration. N’ayant pas les moyens de partir de chez elle, Jess claqua tout bonnement la porte et s’engagea dans la Milice, peu attirée par l’armée du Triumvirat et ne perdant jamais de vue son sujet de prédilection : les mutations génétiques. Son cursus de prépa à moitié achevé, elle réussit à se faire affecter à la Médicale, après de longs mois d’attente, au purgatoire des « volontaires » où elle suivit un entrainement physique et aux armes, épreuve généralement discriminatoire qu’elle passa avec brio. Huit ans plus tard et une rafle à son actif (sergent à l’époque), ses hommes s’adressent maintenant à elle en tant que « Major Turner ». Elle ne fait qu’appliquer les ordres d’en haut et scrupuleusement élaborer les plans de « prélèvements » en Redzone, agissant au plus près des mutants. Mais Jess serre les dents depuis sa première descente : ça n’était pas ainsi qu’elle envisageait les choses. Et après la brutalité pure et simple de la première rafle, le Major tente, dans les rondes sporadiques des dispensaires médicaux de réparer l’irréparable. Rafler, ça créé des liens. Parfois, il lui arrive de transmettre dans le plus grand secret, les coordonnées d’acheminement et d’arrivée des prochains dispensaires mobiles afin que son contact organise le « rapt » du matériel. Il est évident que les dispensaires ne sont pas là pour soigner qui que ce soit, mais pour prélever encore et toujours et alimenter les données.


Thaddeus Jasper

• Âge : 23
• Nature (race) : Humain
• Poids : 73
• Taille : 1.80
• Famille : En Middle Belt
• Situation : Dans la merde
• Préférence sexuelle : Si le choix lui est laissé en RZ
• Emploi : Etudiant en Sociologie
• Groupe : Citoyen
• Liens : Locus X
• Particularités :
Résumé
Thad, est comme beaucoup de citoyens « engagés » conscient de la misère inhumaine qui est le lot quotidien des populations de redzone. Ses parents sont des militants pour l’accession des mutants à la citoyenneté planétaire et font partie d’une organisation « mutanitaire» qui apporte en excursions musclées des vivres, des médicaments, des équipements et tout ce dont les redzonards manquent, c’est-à-dire pratiquement tout, en ciblant plus spécifiquement les mutants. Thaddeus a suivi un high cursus d’arts libéraux et s’est spécialisé dans l’humanitaire. Le mutanitaire, c’est un phénomène de société naissant et récent qui fait parler de lui dans les milieux à caractères sociaux. Mais il est nécessaire de faire prendre conscience à la Maison Mère de Kertapolis (qui du reste est complètement au courant) de l’urgence sanitaire –entre autre – dans laquelle se trouvent les très grands territoires de Redzone. S’entend, forcer les pan-politiciens à faire quelque chose, ne serait-ce que semblant, pour aider les humains et les mutants qui y vivent. Thad est jeune et plein d’idéaux. Et surtout très -voire trop- téméraire. Il a déserté l’universarium pour faire le reportage du siècle en observation participante dans la Redzone. Heureusement pour lui, bien que ce soit insuffisant à le tirer de toute embrouille, Thad possède le contact du refuge LocusX et sait comment en joindre son « responsable », l’vieux Val, lorsqu’un répit s’impose.


Youri Nikonov

• Âge :32
• Nature (race) :Humain
• Poids : 87
• Taille : 1.92
• Famille : Adoptive, les Govorestski
• Situation : homme de confiance de Lord Aleksander Govoretski
• Préférence sexuelle :
• Emploi : Senior Technologist à la Stealth Security Corp.
• Groupe : Technocrate
• Liens :
• Particularités :
Résumé
Youri n’a pas le sang bleu mais c’est tout comme. Originaire des Slavish Territories, il a passé une partie de son enfance en pleine guerre, témoin pas seulement des pires atrocités commises mais surtout des prouesses de voltige de son père, pilote du Soukhoï T70, le dernier bijou en date - 25 ans plus tôt - de l’avionique d’extrême orient. Youri n’était pas fasciné par le ciel mais bien par la mécanique de pointe à l’œuvre dans le prototype de JetSpacefigther de camouflage. Des Kertapoliens sont venus se perdre sur les rives du fleuve Amour pour des essais menés de concert avec la Sukhoi Corporation et Youri n’était à ce moment-là pas en mesure de déchiffrer de la situation. Jusqu’à ce que les prototypes soient furtivement subtilisés et la zone rayée de la carte, depuis le sol jusqu’à la station spatiale. La guerre, lui avait dit sa famille adoptive, la Dynastie kertapolienne des Govorestski à la tête de la grande firme d’équipement de sécurité militaire, entre autres. Les aristo ont parfois des lubies et c’en était une qui leur avait fait ramasser ce chiot vif d’esprit et lointain cousin patriotique. Il fut à la fois le petit frère et le servant d’Aleksander et bénéficia d’une éducation en Aimhigher afin d’être ensuite intégré à la Stealth Security. On le dit incorruptible et dévoué à sa famille adoptive mais autant que Youri soit un spécialiste du camouflage et de la furtivité, il est également très fort pour refouler les souvenirs et rendre invisible à son esprit les preuves flagrantes des « causes » de l’éradication de sa famille biologique et de la technologie de son Kraï d’origine. La guerre gronde toujours sur les anciens territoires slaves et il sait quelque part, malgré le workaholisme dans lequel il se noie, que son confort est assuré par le malheur de ses frères au loin. Serait-il peut-être temps de cesser d’être un servant et de commencer, si ce n’est pas pour la mémoire de son père, à agir pour lui-même et sortir du giron de la dynastie Govorestski. Après tout, n’est-il pas l’un des maitres du camouflage ?


Matthew Lawrence

• Âge : 34
• Nature (race) : humain
• Poids : 85
• Taille : 1.90
• Famille :
• Situation :
• Préférence sexuelle : freak
• Emploi : Cadre de labo en génétique chimérique – Analyste QTL
• Groupe : Technocrate
• Liens : Stigma en objet d’étude / Lucian Valrogh en supérieur n+2
• Particularités :
Résumé
Matthew avait 25 ans lorsqu’il entra dans le département de génétique chimérique et dut cet honneur tant à l’intégration de sa famille au sein de la Pantocracy que par le dur labeur fournit à la Quantitative Genetic & GenomicsSchool. Technocrate de père en fils. De mère en fils pour être exact, car son père était un artiste entretenu dont l’art premier était la gestion plus ou moins bien réussie d’un complexe d’infériorité. De son père il choppa la sensibilité et de sa mère la rigueur d’esprit. Travailler à la Crystal tower n’engageait pas qu’au secret mais aussi à l’intrusion dans la vie privée : les conglos claniques ne se faisaient pas confiance entre eux, alors à leurs employés… Mais la paie, le prestige, la cage dorée suivait. Et surtout, surtout, les passes d’accès aux plus prestigieux équipements, chambres d’acclimatations et vivarium plus qu’il ne lui en fallait pour que l’esprit créateur et la rigueur scientifique en lui ne se mettent à fusionner dans un projet des plus fous et des moins sûrs. A force de manipuler et d’assembler les infimes parts d’Adn sur des schématisations holographiques et des bouquets d’écrans c’était à en oublier qu’il s’agissait de vie et non pas de nanopuzzle à la complexité multidimensionnelle. Mais l’esprit n’a pas le choix s’il veut être efficace. Parfois, Matt ne rentrait pas chez lui de plusieurs nuits, mais rien d’alarmant là-dedans car c’était un peu leur lot commun, à tous les men in white qui perdus dans leur passion, en oubliait jusqu’à la lumière brumeuse du jour. Et la confusion entre chimères et réalité s’installait peu à peu dans l’esprit du technocrate à la sensibilité hors-caste. Avait-il conscience au moins de jouer à Pygmalion sans qu’on ne le lui ait demandé ? Six ans passèrent et Stigma le regardait déjà depuis l’incubateur à taille humaine dans lequel s’était développée la créature. Une croissance vertigineuse en quelques années seulement, maintenant stabilisée. L’encéphalofantom indiquait que la mémoire génétique de la créature n’attendait plus qu’une prise de contact avec son environnement pour s’actualiser.
Revenir en haut Aller en bas
 
Dans la peau de....
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vae Victis :: • Accueil • :: • Présentations • :: Personnages Prédéfinis-
Sauter vers: