Vae Victis
Heya,

Bienvenue dans l'univers de Violent Vibes. (La partie RP du forum n'est accessible qu'aux membres inscrits mais des passages de rp's sont lisibles pour les invités (dans la catégorie "Autres - Rp's", ceci afin que vous puissiez vous faire une idée.)

Violent Vibes est un forum RPG Sci-fi & Urban Futuriste MATURE qui peut comporter des scènes explicites (Violence/Sexe/Vulgarité) et qui accueille des joueurs adultes capables de maintenir le niveau et la cohérence du jeu. Par conséquent, aucune personne âgée de moins de 18 ans IRL n'est admise.

Votre pseudo doit comporter un nom ET un prénom (qui sont en fait ceux de votre personnage.)

Vous certifiez être MAJEUR sitôt que vous finalisez votre inscription. (Le Staff décline toute responsabilité en cas de mensonge sur l'âge)

Lisez et signez le règlement avant d’entamer quoi que ce soit.

Bonne visite !



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
- Le forum est présentement fermé -

Partagez | 
 

 Eve Soosten

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Eve Soosten   Dim 19 Mai - 22:32

Soosten
Eve
Fiche d'identité
• [Âge] 23 ans
• [Poids] 48kg
• [Taille] 1m64
• [Nature (race)] Humaine
• [Famille] Sans doute une dizaine de frères et soeurs, vivants, morts ou entre les deux. Pas qu'elle en ait quelque chose à foutre.
• [Groupe] Furyos
• [Situation] Solo, bosse pour divers groupes de la RZ en tant que récupératrice.
• [Préférence Sexuelle] Quand il sent pas trop mauvais. Déjà qu'il lui faut supporter sa propre crasse, manquerait plus qu'elle s'impose aussi celle des autres.

Qualités/Défauts
• Qualités : Efficace.
• Défauts : Maniaque et dérangeante. Imprévisible, inaccessible, à part pour le boulot il est de notoriété publique qu'on ne peut pas faire confiance à Eve.

Physique
Petite silhouette gracile qui se faufile dans l'obscurité... Eve est ainsi. Elle ne paye pas de mine. A vrai dire, on se ferait presque du soucis pour elle. Ce teint si pâle, ces lourdes cernes, ces os saillants... Et ce regard absent qui n'arrange rien. Une bourrasque pourrait l'envoyer valser que cela n'étonnerait personne.

Si Eve n'aurait jamais brillé par sa plastique de toutes façons, le peu d'efforts qu'elle y met n'arrange en rien l'état des choses. Sa longue chevelure épaisse et sale encadre de manière plus ou moins disgracieuse son visage encore poupon, lui donnant l'air revêche d'un enfant sauvage. Elle en a d'ailleurs le regard, à la fois dur et... ailleurs. Sa peau claire à en devenir translucide fait ressortir la crasse qui caractérise les pauvres créatures de sa condition. Elle arbore d'ailleurs ses ongles noircis comme autant de griffes d'ébène.

Son corps porte les marques des épreuves qu'elle a surmontées jusqu'alors. Habillée le plus souvent de pantalons amples et de débardeurs près du corps, elle laisse voir des genoux et des coudes striés de cicatrices rougies. Ses tibias sont également couverts de bleus et la peau de ses mains calleuses devenue aussi robustes que du cuir à force de s'accrocher à peu près partout. Hirsute, dégingandée, fringuée comme une clocharde et des seins quasiment inexistants, Eve se satisfait tout à fait de son allure asexuée et peu avenante. Comme ça personne ne l'embête. Ou presque.

Celui qui sait regarder verrait dans ses mouvements la grâce altière de ceux qui ont appris à vivre à la verticale. Eve s'évapore dans les airs avec autant d'aisance qu'un chimpanzé dans sa jungle. Son ossature légère et ses muscles fins ont fait d'elle une gamine de papier qui s'envole dès que point la menace. Le moindre rebord, la moindre aspérité trouve pour elle une utilité toute vitale lorsqu'il s'agit de s'élever vers les hauteurs. Elle est vive et précise. Un coup d'alerte et la voilà six mètres au dessus, un dernier regard sombre avant de s'esquiver.

Mental
On n'a jamais vu Eve tenir une conversation "normale" plus d'une demie minute. Elle est comme... à coté de la plaque, complètement. Seule depuis trop longtemps dans cet environnement malsain, c'est un animal plus qu'une femme. Survie avant tout, survie dans la fuite : Eve évite toute confrontation de manière systématique en s'envolant comme elle sait si bien le faire. Un mot déplacé, un regard de biais ou un geste vaguement menaçant suffisent généralement à la faire disparaître dans les trois secondes. C'est ainsi qu'elle a réussi à s'en sortir jusque là.

Prudente mais pas craintive, Eve peut même se montrer curieuse. Pas curieuse des gens, curieuse de ce que possèdent les gens. C'est un charognard. Ses grands yeux sombres calculent en permanence les mouvements alentours et repèrent très rapidement les objets de valeur. Pickpocket de grand talent, bien entendu, elle parvient généralement à s'en faire maîtresse assez rapidement.

Autant peut-elle paraître décentrée et même carrément inconsciente dans une situation lambda, autant quand ça concerne son boulot c'est tout autre chose. Dotée par nature d'une extrême patience et d'une capacité de concentration à toute épreuve, Eve se focalise sur les choses qui lui paraissent importantes : les trucs qui se revendent cher, et les trucs qui brillent. Elle a ce coté parfaitement dément, suffit de voir sa planque : un amas d'objets clinquants qui rutilent à la lumière de ses diodes colorées. Pour la plupart elles les a trouvés dans les ordures, dénichés au fond de tunnels malodorants au milieu de couches de rebuts divers que les siècles ont entassés, véritable travail d'archéologue. C'est du grand art, une incroyable collection de bidules et de machins d'un autre temps, parfaitement inutiles pour la plupart, mais ça la passionne.

Niveau social, inutile de préciser qu'Eve a peu d'amis. Elle ne compte en effet que sur elle-même, et pour les bavardages il y a Felix, son fidèle chat de métal et de bouts de plastique. Elle considère le reste de la population comme une masse hostile de laquelle elle cherche sans arrêt à s'éloigner. Elle a bien quelques contacts ici et là, surtout pour le boulot à vrai dire.

Histoire
On l'appela Eve, parce que c'était la première fille. Ironique, très certainement. Il y en eut d'autres après elle, et des garçons aussi. Sûrement que tout le monde s'en foutait, finalement. Si les premières années il y avait une vague présence parentale, dès que les chiards étaient en âge de marcher à peu près droit et de saisir la différente entre un bout de plastique et un mutant mort, ils étaient lâchés dans la nature assez abruptement. A la même enseigne que tous les autres, Eve s'en sortit tant bien que mal. Ils étaient surnommés "les piafs du secteur B", de ceux qui s'agitaient comme une nuée de moineaux dans les bas-fonds de la Red Zone. Frères, soeurs, inconnus et autres laissés pour compte comme elle, ils vendaient tout ce qu'ils avaient à vendre pour subsister quelques jours de plus. Informations, objets trouvés ou volés, divers services de surveillance... Ils étaient nombreux, bien que leur nombre ait souvent varié entre ceux qui les rejoignaient et ceux qui se faisaient prendre. Peut être est-ce le seul moment dans la vie d'Eve où elle eut un aperçu de ce que pouvait être la solidarité entre êtres de la même conditions. Faut croire qu'elle n'y trouva pas son compte.

Les années filant, certains commencèrent à vendre d'autres choses. Leurs corps, pour commencer, que ce soit aux pulsions lubriques du premier venu ou bien à la curiosité expérimentale des soit-disant médecins ou autres ingénieurs de chair humaine de la basse société. Puis le jeu devint plus dangereux... Puisqu'ils essayèrent de vendre l'un des leurs.

C'était tombé sur Eve, coup du sort sans doute puisqu'elle n'avait rien de plus ou de moins que les autres, si ce n'est la malchance d'avoir travaillé sur le mauvais coup. Celui qui tâche. Mauvais coup, mauvais moment, mauvais endroit, mauvaise victime. L'homme réclama justice et offrit une importante liasse de gros billets d'un délicieux mauve tirant sur le rouge à qui lui livrerait le coupable. Les piafs n'eurent pas à réfléchir bien longtemps, avec cet argent ils seraient tranquilles pendant un moment. Eve fut dénoncée et jetée en pâture au lésé revanchard.

La petite s'en tira de justesse, devant sa survie à ses réflexes de macaque qui lui permirent de s'esquiver in extremis. Du haut de ses quinze ans, ce n'était pas la première fois qu'elle frôlait la mort, loin de là... Cependant cette fois-ci elle était seule. Il ne lui avait pas fallu longtemps pour comprendre que ses compagnons étaient à l'origine de sa déconvenue et en tirer les conclusions : à compter de ce jour il lui faudrait apprendre à vivre autrement.

Les débuts furent difficiles. Dans un premier temps Eve émigra à l'est, jusqu'en bordure du secteur E, puis elle reprit ses activités d'avant pour tenter de se rétablir. Sans sa petite foule d'oiseaux pour l'épauler, elle fut pas loin de se casser la gueule. C'est son instinct de survie et sa détermination de battante qui maintinrent sa tête hors de l'eau alors qu'elle pédalait comme une malade pour ne pas sombrer. Elle se mit à s'entraîner quotidiennement, reproduisant les gestes qu'elle connaissait jusqu'à s'effondrer d'épuisement. Son corps s'effila et se durcit, son pied se fit plus sûr sur les corniches abîmées et ses prises toujours plus solides. Bientôt son quartier et ses environs n'eurent plus aucun secret pour elle parce qu'elle passait ses journées à les parcourir de bout en bout, récupérant ce qui en valait la peine ça et là. Sa capacité à atteindre des lieux inaccessibles pour le commun lui permit d'assez vite se faire une place au sein de la faune locale.

Pourtant cela ne la satisfaisait pas. Il lui fallait s'évader, trouver quelque chose à quoi se raccrocher. Elle essaya le sexe, puis la drogue, et même le cyberspace, brièvement. Rien qui ne la transcende. Les bras étrangers la dérangeaient, les substances qui embrumaient son esprits la rendaient paranoïaque et vulnérable et il s'avéra qu'elle n'était bonne à rien coté virtuel. C'était assez frustrant. C'est tout naturellement qu'elle se focalisa davantage sur son boulot, et elle se mit à prêter une plus grande attention aux choses qui croisaient ses serres de rapace. Au delà de ce qui était revendable, d'autres objets vinrent trouver le chemin de son sac à dos : ceux à qui elle reconnaissait une indéniable qualité esthétique. Que ça rutile ou que la forme soit intrigante, que ça soit drôle au toucher ou que ça sente bizarre, tout devint centre d'intérêt pour la brune. Elle entassa ses trucs dans sa planque haut-perché là haut dans les décombres d'un bâtiment désaffecté et elle en fit ses compagnons d'infortune.

Le temps passa de nouveau, et chaque année de plus éloignait davantage Eve du reste de ses semblables. Obnubilée par ses manies et ses nouvelles passions, elle effaça de ses préoccupations tout ce qui ne lui plaisait pas, ce qui n'était pas agréable et se reconstitua toute seule un petit monde protégé au sein de ses fantasmes dans lequel elle se sentait en sécurité. La vie devint un jeu, la survie une difficulté qu'elle pouvait surmonter. Chaque objet de plus dans sa collection devint un trésor. Chaque personne s'approchant d'un peu trop près devint un ennemi.

A propos de vous
• Pseudo
Grise
• Âge
21 ans
• Comment avez-vous connu Violent Vibes ?
Eden m'en a vantés les mérites.
• Code du règlement :Validé ♠


Dernière édition par Eve Soosten le Mer 22 Mai - 15:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Eve Soosten   Mar 21 Mai - 21:49

Et voilà c'est tout bon de mon coté =)
Revenir en haut Aller en bas
Yiéran Valrogh
Transgenic Son ov’a bitch
Transgenic Son ov’a bitch
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 03/01/2013
Age : 35
Localisation : Crystal Tower
Emploi/loisirs : Pantocracy CEO
Humeur : Triomphale


MessageSujet: Re: Eve Soosten   Mer 22 Mai - 8:17


Hello : >

Deux trois choses à retoucher que je te mets en dessous :

- Tous les Rzonards sont pas crasseux, y’a l’eau courante dans la plupart des coins de tous les secteurs, j’précise juste au cas où et demande de mod « crasse qui caractérise les habitants de la RZ » en « qui caractérise une bonne partie des habitants / qui caractérise les redzonards les plus négligents ou comme tu voudras formuler...

« Bientôt le secteur n'eut plus aucun secret pour elle parce qu'elle passait ses journées à le parcourir de bout en bout, »
=> un Secteur de Redzone, ça a la taille de deux ou trois départements français niveau découpage territorial.(Ouep, c’est là qu’une échelle sur la carte ça aide…) Population de la RZ 30 millions estimés ; la réalité est plus dense !

- Il manque le code du règlement à la fin de la fiche [Edit : le code vient d’apparaitre Oo - j'voyais pas sans être co --')

Autrement et à mon grand soulagement, ton personnage est bien dans le ton et après ces trois modifs, ça le fera. Alors Now, comme toujours, cordonnier plus mal chaussé, j’ai peut-être zappé un truc plus gros qu’une **** devant mon nez, donc Colonel Hollow, it’s your turn ! Be vigilant (:


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Eve Soosten   Mer 22 Mai - 15:55

D'accord d'accord, c'est modifié =)

Pour la crasse, navrée, j'imaginais tout simplement qu'un RZonard serait de toute manière plus sale qu'un aristo -eau ou pas eau- et j'ai voulu jouer sur le contraste ^^ Modifié !

Pour ce qui est de la taille d'un secteur, j'ai modifié également. Je voulais seulement soulever un point qui me perturbe, peut-être pourras-tu répondre : on en revient à la carte, donc, j'avais pourtant bien assimilé l'échelle monumentale du truc, simplement tel que vous l'avez conçue, votre mégapole semble hyper centralisée sur l'EZ. J'imagine que c'est là bas que se trouvent toutes les institutions de contrôle etc. J'ai l'occasion de faire de l'urbanisme de temps en temps et on s'était penchés sur le problème d'une ville monocentrée, de ce que ça induisait comme dysfonctionnements - notamment au niveau des circulations en rayonnement. Bon, puisqu'on est tout de même dans une fiction je m'étais donc imaginée que les transports étaient superbadass et qu'il était très facile de circuler sur de grandes distances très rapidement. Ainsi "loin" n'aurait pas la même saveur dans l'univers de Violent Vibes.
Je me suis visiblement trompée, vu tes remarques ^^ Du coup je m'interroge, comment ça fonctionne en RZ si il est si difficile de se déplacer ? C'est juste gigantesque, comment cette petite partie centrale pourrait-elle avoir la mainmise sur toute cette ceinture chaotique - qui rappelons-le profite d'une surface carrément plus impressionnante ? Y a-t-il d'autres "centres", des sortes d'avant-postes de l'EZ, de petits pôles de contrôle, en plein milieu de la RZ ?
De manière plus pratique, comment interagir avec d'autres joueurs de la RZ si ces derniers habitent pas dans le même secteur ?

Je suis pas chiante hein, j'essaye de mieux comprendre !
Et puis voilà un soleil, parce qu'il fait beau dans le sud sunny
Revenir en haut Aller en bas
Yiéran Valrogh
Transgenic Son ov’a bitch
Transgenic Son ov’a bitch
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 03/01/2013
Age : 35
Localisation : Crystal Tower
Emploi/loisirs : Pantocracy CEO
Humeur : Triomphale


MessageSujet: Re: Eve Soosten   Mer 22 Mai - 16:21

Je suis dans le sud, j’ai le soleil, merci.
Tu penses « ville », or ce n’est pas une « ville ». Le territoire entier représente la Californie + le Nevada. Les institutions sont partout, sauf en RZ. La « Maison Mère » à ses branches tant en EZ qu’en MB. La sécurité, Milice, BSCR également. L’antenne du Triumvirat se trouve en EZ. Nous sommes en 2212, une technocratie avec ses moyens techniques (le repérage ne serait-ce que grâce aux satellites ? Au droïdes de sécurité survolant furtivement les frontières, les check points mobiles) n’a pas grand mal à écraser ou tenir « loin » la Redzone qui n’a pas le temps de s’organiser pour une rébellion ou une lutte, étant donné qu’elle est occupée à simplement survivre. Les no man’s lands sont autour et interagissent avec la Redzone. Ils nous semble avoir suffisamment expliqué les transports alors je ne vais pas me répéter. Enfin, puisque je suis lancé… En ce qui concerne l’EZ et lla MB, navettes, sapceships et MagLev. La RZ c’est à la roots, voir le post « transports ». Alors y’a des véhicules gravity / hover (motos etc), surement une organisation propre à chaque secteur quand les gangs arrivent à coopérer, et y’a certainement aussi des secteurs (peut être ceux plus proches du No man’s Land qui vivent dans des conditions plus post apo que les autres. Les métros sous terrains sont des squats. Marchent plus les métros.
Juste ton perso sauvage qui fuit et évite les autres au max, j’avais du mal à l’imaginer faire du stop ou emprunter des navettes « collectives ». Donc j’me suis dit « à pieds » ça risque pas d’le faire. Mais peut-être a-t-elle une hover board ? Mais vaut mieux pas aller à 150km/h avec ça !

Plein de forums voient leur territoire de jeux évoluer sur plusieurs Etats, voire continents, dans le cadre des « Empires » or ici, nous parlons d’un territoire qui représente deux Etats ricains, fin… Gigantisme, me semble qu’on fait plutôt petit à côté des forum d’Héroïc fantasy par exemple.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Eve Soosten   Mer 22 Mai - 16:32

Huhu ^^ Le post sur les transports est très précis sur les techiques et l'énergie utilisée par ces derniers, mais trop vague sur les distances parcourables pour satisfaire ma curiosité, et me permettre de bien caler ma vision de votre univers. Ca va déjà mieux grâce à ta réponse, merci bien !
Revenir en haut Aller en bas
Yiéran Valrogh
Transgenic Son ov’a bitch
Transgenic Son ov’a bitch
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 03/01/2013
Age : 35
Localisation : Crystal Tower
Emploi/loisirs : Pantocracy CEO
Humeur : Triomphale


MessageSujet: Re: Eve Soosten   Mer 22 Mai - 17:02

Les distances que l'on peut parcourir dépendent surtout de l'engin utilisé (et du carburant disponible, bien évidemment). Quant aux exemples des moyens de transports disponibles, ils ne manquent pas, ce qui laisse un éventail de choix assez large pour l'imagination. Sachant que la vitesse des véhicules en RZ va du 10km/h pour la pétrolette à l'huile de tournesol (blague) à plus de 350/400km/h pour les bolides, il y a largement de quoi se représenter le parcours d'une distance d'un point à un autre.
Y'a des spaceship pirates qui trainent par là aussi, alors bon, à basse altitude, on vole max 1000km/h parce que 15000kmh c'est pas prudent et ça déclenche les radars lol.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eve Soosten   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eve Soosten
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vae Victis :: • Accueil • :: • Présentations • :: Fiches de Personnage-
Sauter vers: