Vae Victis
Heya,

Bienvenue dans l'univers de Violent Vibes. (La partie RP du forum n'est accessible qu'aux membres inscrits mais des passages de rp's sont lisibles pour les invités (dans la catégorie "Autres - Rp's", ceci afin que vous puissiez vous faire une idée.)

Violent Vibes est un forum RPG Sci-fi & Urban Futuriste MATURE qui peut comporter des scènes explicites (Violence/Sexe/Vulgarité) et qui accueille des joueurs adultes capables de maintenir le niveau et la cohérence du jeu. Par conséquent, aucune personne âgée de moins de 18 ans IRL n'est admise.

Votre pseudo doit comporter un nom ET un prénom (qui sont en fait ceux de votre personnage.)

Vous certifiez être MAJEUR sitôt que vous finalisez votre inscription. (Le Staff décline toute responsabilité en cas de mensonge sur l'âge)

Lisez et signez le règlement avant d’entamer quoi que ce soit.

Bonne visite !



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
- Le forum est présentement fermé -

Partagez | 
 

 "I'm Lightning, the rain transformed"

Aller en bas 
AuteurMessage
Vayne Daemon
I am lightning, the rain transformed
I am lightning, the rain transformed
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 30/01/2013

MessageSujet: "I'm Lightning, the rain transformed"   Sam 9 Fév - 16:45

Daemon
Vayne
Fiche d'identité
• [Âge] 26 ans
• [Poids] 68
• [Taille] 1,80
• [Nature (race)] Humain
• [Famille] Aucune connue à ce jour
• [Groupe] Milicien
• [Situation] Milicien
• [Préférence Sexuelle] Pas dans ses priorités

Qualités/Défauts
• Qualités : Il ne les connait pas.
• Défauts : A découvrir.

Physique
L’intégration de Vayne au programme lui a coûté ses jolies prunelles vertes. Les membres des forces spéciales injectés plus ou moins anonymement au sein de la milice offrent tous quelques particularités visibles bien que masquées la plupart du temps.

Vayne, lui, n’a pas eu à se soucier du moindre détail esthétique. Son corps n’a pas changé, sa musculature sèche et parfaitement équilibrée faitparfaitement honneur aux heures d’entrainement rigoureux qu’il s’impose régulièrement et même son visage est parfaitement humain.

Non, rien de vraiment flagrant chez lui, à part peut-être ses mèches d’un joli gris cendré et cette absence de vivacité au fond des prunelles. Pas que le jeune homme en manque, mais le filtre protecteur formé par les lentilles qu’il porte n’aide pas vraiment à rendre son regard expressif. Point positif ? Il peut en changer la couleur à loisir.

Ajouté à cette presque absence d’élément détonnant avec l’agréable tableau qu’il forme, la finesse de ses traits lui confère un air presque angélique, bien que démenti par la quasi constante fermeté de sa voix. Une voix capable d’apprivoiser toutes les nuances selon les circonstances, du sensuel, chaud et caressant à la froideur cinglante, capable de couper rapidement n’importe quel élan.

Pour résumer, Vayne a largement de quoi faire tourner les têtes de qui a le temps de se perdre dans ce genre de quête que lui-même juge inutile. Tout cela, c’était avant.

Depuis l’accident, ne reste de son beau visage que les reliefs artistiquement rassemblés. Ses traits ont conservé leur finesse mais la prothèse qui lui tient maintenant lieu de mâchoire n’a rien de vraiment encourageant.

Le travail est magnifique, le résultat reste inhumain et si les médecins lui ont assuré qu’il serait possible de masquer le mécanisme sous une couche parfaitement indétectable de tissus synthétiques lorsque son organisme aurait parfaitement intégré l'ajout, Vayne évite les miroirs et toute confrontation avec ce visage étrange.

Mental
Fragmentaire, sa mémoire des choses ne lui rendant pas celle des gens. Il a perdu tout ce qui composait son identité et peine maintenant à tendre vers une possible reconstruction.

L'espoir et le doute se côtoient et dansent tour à tour dans son esprit sans que jamais l'un ou l'autre l'emporte bien longtemps, la boussole s'affole et les repères sautent à mesure qu'il les placent.

Un horizon fermé ne l'empêche pourtant pas d'essayer chaque jour davantage et Vayne fait preuve d'une ténacité à toute épreuve. Ni lui ni les médecins n'étant encore capables de lire l'avenir, bien malin qui saurait prédire l'issue de cette quête dont les fils ténus menacent toujours de se casser entre ses mains.

Sans se lamenter, il réapprend, patiemment, et se recompose en douceur une base de personnalité sans prendre en compte les ruines de l'ancienne. Quitte à tout reconstruire, autant oublier ce qui a été pour ne plus que se concentrer sur ce qui sera.

Histoire

Cela faisait à peine deux ans que Vayne avait été intégré au programme BioMecha Militia lorsque la malchance s’abattit sur lui. Son unité fut dépêchée en RedZone, avec pour mission d’inspecter l’état d’un des réacteurs à fusion froide. Le dernier rapport reçu indiquait un disfonctionnement mais seule une patrouille envoyée sur place serait en mesure de détecter le problème.

Tout aurait pu parfaitement se passer. Tout aurait dû parfaitement se passer. Bien que peu nombreux, les uniformes de la milice et l’arsenal qui l’accompagnait avait de quoi dissuader toute tentative d’attaque. De la prévention, plus que de la réelle prudence. Nulle raison de craindre une offensive, d’autant plus que le groupe ne transportait rien qui soit susceptible d’éveiller les convoitises. Une mission facile en somme, et qui aurait dû être bouclée en un temps record.

Cependant, à peine les dernières sécurités franchies, l’atmosphère lourde et pesante de la RedZone se referma sur eux. Oppressante. Dangereuse. Ils progressèrent avec précaution, la main sur la gâchette, prêts à faire feu à la moindre alerte. C’est seulement lorsqu’ils arrivèrent en vue du réacteur que l’enfer ouvrit ses portes et envoya ses montres se déchainer sur eux.

Vayne n’eut pas le temps de tirer. Il n’eut même pas le temps de comprendre qui les agressait. Un projectile non identifié lui emporta la moitié de la mâchoire et le choc le projeta au sol où trois balles blindées l’atteignirent, perçant sa combinaison pour se lover dans sa chair.

Il ne s’était pas vu tomber et il ne se sentit pas perdre conscience, ses paupières se fermantt simplement sur la vision de silhouettes diffuses se débattant dans une épaisse fumée noire alors que son esprit formulait difficilement un spectre de pensée : on a été tracés.

Quelle autre raison pour qu’une embuscade les attente pile là où ils devaient se rendre. Leur action avait été prévue, ils avaient été vendus. Dans quel but ? L’enquête le démontrerait peut-être, mais rares étaient celles qui aboutissaient lorsque la RedZone était concernée. Les mecs étaient malins et la survie était leur lot quotidien. Inutile donc d’espérer trouver la moindre explication.

Vayne passa six mois dans le coma. Six mois pendant lesquels, grâce à son appartenance aux forces spéciales et à l’investissement que ses implants oculaires représentaient, les meilleurs chirurgiens et nanobiocybernéticiens déployèrent l’étendue de leurs compétences. D’abord pour le maintenir en vie alors que des tissus de synthèse remplaçaient ceux trop abimés, puis pour lui rendre un visage humain.

Sa mâchoire fut remodelée et consolidée par un alliage spécial et toute son ossature fut renforcée. Il apparut rapidement qu’aucune séquelle ne lui resterait en ce qui concernait sa motricité. Pour le reste, tout dépendrait de la chance qu’il aurait lors du tirage au sort de la loterie que jouaient la médecine et la science avec la nature.

Lorsqu’il se réveilla dans le lit de l’institut, le plafond blanc et les lumières médicales l’abrutirent au point qu’il crut rêver. Mais non, le rêve était bel et bien terminé, et toute cette blancheur n’était là que pour lui signaler son retour dans le monde des hommes. Il chercha à comprendre, il n’y parvint pas. Il essaya de se remémorer ce qui l’avait amené là, il échoua. Incrédule, il observa les médecins qui, alertés par son réveil avaient pénétré dans la chambre, et écouta en silence leur verdict.

Si toutes ses fonctions vitales étaient en place, ses automatismes et tout ce qu’il avait pu apprendre dans la mecha intactes, s’il n’aurait aucun mal à travailler de nouveau et à être parfaitement fonctionnel, ils ne pouvaient malheureusement pas lui garantir la récupération des données de sa mémoire. Vous êtes très chanceux monsieur Daemon, lui avaient-ils dit alors que leurs tablettes mémorisaient automatiquement leurs notes. Un miracle. Il était miraculé. Il apprit également qu’il devait son retour à la seule intervention d’Anders, et cette information-là plus que les autres le marqua. Ainsi donc, sans elle, il y serait resté.

Personne ne s’était manifesté lors de son accident, et personne ne se manifesta après son réveil. S’il avait une famille, elle brilla par son absence et c’est donc naturellement qu’il se tourna vers celle à qui il devait la vie. Avec prudence, sans rien savoir de ce qu’il avait été et de ce qu’il lui fallait retrouver, il apprit lentement à vivre avec le vide, faisant de l’oubli un lot quotidien. Un compagnon fidèle et sûr, garant de l’absence de toute mauvaise surprise.

S’il avait perdu son vécut, il ne doutait pas pouvoir rappeler à lui quelques bribes à force d’efforts et de concentration. Il ne savait rien de ses motivations passées, de son moteur, mais celui qui guiderait désormais ses actes était tout trouvé.


A propos de vous
• Pseudo
• Âge
• Code du règlement : Validé
Revenir en haut Aller en bas
 
"I'm Lightning, the rain transformed"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche de Rain Maniko
» new dg lightning
» Lightning Nova | Terminé
» MILLA ♣ set fire to the rain
» AZS Ҩ Nobody, not even the rain has such small hands

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vae Victis :: • Accueil • :: • Présentations • :: Personnages Validés-
Sauter vers: